DÈCALAMINAGE

Le moteur, le cœur de nos véhicules

Notre véhicule utilise son moteur comme nous utilisons notre cœur, c’est ce qui génère l’énergie nécessaire à la création du mouvement.

Le moteur a été conçu et développé par le constructeur pour nous donner de la puissance et des performances spécifiques tout en veillant à ce que le niveau d'émission soit conforme aux normes européennes.

Cela signifie que le moteur et tout l'air entrant et sortant de la chambre combustion sont conçus avec un diamètre spécifique, de sorte que le volume d'air du mélange soit adéquat et la combustion la plus efficace possible, dans les limites à respecter.

 

Le système d'injection est conçu pour que le dosage de carburant dans la chambre de combustion soit la quantité appropriée pour une combustion correcte autant que possible.

L’entrée (l’admission) et les sorties (tuyaux échappement) de gaz d du moteur ont un diamètre spécifique pour aspirer et évacuer le volume de gaz conçu vers la chambre de combustion.

On a également conçu l’étanchéité parfaite de la chambre de combustion grâce au siège de soupape, aux segments et aux bagues, qui retiennent bien la compression de chaque explosion afin d’empêcher les lubrifiants et les refroidisseurs d’y pénétrer et d’endommager le moteur.

Gardez à l'esprit que la cylindrée de notre moteur est le résultat d'une capacité exacte de la chambre de combustion de chaque cylindre.

Par conséquent, comme nous nous soucions de notre cholestérol cardiaque, il est essentiel de suivre les plans de maintenance prescrits par les fabricants. Mais pouvons-nous faire plus?

descarga

Bien que tous ces éléments à l'intérieur du moteur soient libres, des agents internes et externes modifiant la capacité nominale, le moteur développera alors sa pleine puissance, ses performances et son fonctionnement équilibré.

Est-ce que ces maintenances sont suffisantes pour éviter la perte de bénéfice?

La réponse est simplement NON.

Étant donné que l'huile lubrifie et empêche uniquement l'usure des pièces soumises au frottement, les liquides de refroidissement empêchent uniquement la surchauffe et les filtres empêchent uniquement l'entrée d'impuretés et d'objets étrangers dans les conduits.

Quelle Entretien régulier existe-t-il ?

  • Filtres et vidange
  • Inspection du niveau de liquide de refroidissement
  • Changement de plaquettes de frein
  • Changement de filtre à air
  • Changement du filtre à carburant

Quelle est la principale raison qui cause progressivement la perte de performance du cœur du moteur?

FuIl y a essentiellement deux facteurs. Le premier facteur est l'usure du matériau lui-même due à l'utilisation, et le second est l'accumulation de déchets (carbone) provenant d'une combustion incomplète.

Le moteur du véhicule doit brûler du carburant dans la chambre de combustion pour générer un mouvement. Il est important de noter que pour chaque litre de carburant brûlé, seulement 25% génèrent le mouvement, les 75% restants étant convertis en chaleur, en déchets gazeux et solides polluants (carbone).

Les déchets générés, résultant d'une combustion incomplète, s'accumulent lentement autour du circuit du moteur, d'abord dans les éléments en contact avec la zone de combustion du carburant, située à l'intérieur de la chambre de combustion de chaque cylindre de moteur.

 

descarga

Le carbone s'accumule rapidement dans le moteur et dans les composants impliqués dans le processus de combustion et d'évacuation, créant des obstructions difficiles à détecter et à résoudre, ainsi que des pannes souvent coûteuses.

Service de Décalaminage Interne du moteur

resp-10

LLa chambre de combustion est l’origine (la source)  de notre moteur, il brûle le carburant et génère la puissance qui permet le mouvement. Mais c’est aussi le point chaud de génération/production des déchets solides résultant de la combustion.

À l'intérieur du moteur, dans la chambre de combustion, des éléments  interagissent directement avec lui, occasionnant  l’accumulation de dixièmes de millimètre de résidus (de carbone) qui affectent et entravent son efficacité. C’est la différence avec l’accumulation de déchets solides dans les systèmes externes  du moteur comme l’admission et le tuyau d’échappement.

Dans des systèmes externes de chambre de combustion, il  peut y avoir des cas où les déchets de la combustion dans certaines zones dépassent  une épaisseur de  1,5 cm, avant qu’une erreur apparaisse sur le tableau de bord. Toutefois, cette même épaisseur dans le système de chambre de combustion interne causera une panne du moteur.

Comme exemple, nous pouvons dire que dans la chambre de combustion, quelques dixièmes de déchets dans le siège de soupape suffisent  à faire perdre des bénéfices en raison de la perte de la compression, qui amène le moteur le moteur à faire une rotation décompensée.

 

À quelle fréquence devrais-je effectuer un décalaminage interne?

DÈS LES PREMIERS 15 000-20 000 KM DU VÉHICULE.

Au cours des premiers 15 000 à 20 000 km parcourus par le nouveau véhicule, des déchets de combustion se forment déjà. Dans la plupart des cas, ils sont encore légers/faibles. À  ce moment-là, en effectuant régulièrement des contrôles, nous pouvons empêcher leur consolidation.

Si le véhicule a déjà plusieurs  années et fait plus de 100000 kilomètres, les déchets issus de la combustion ont probablement une épaisseur considérable et bien qu'ils n'aient pas atteint des niveaux pouvant produire des pannes, il est vivement recommandé d'effectuer un DECALAMINAGE en profondeur.

LE DECALAMINAGE  doit être effectuée tous les 15 -20 0000 kilomètres et doit être inclus dans la maintenance, comme toutes les autres tâches existantes.